Enfants d'Espagne

Enfants d'Espagne

10.1.19

FAKE NEWS : LA PALME

On nous rebat les oreilles avec les "fake news" (fausses nouvelles en Français), mais celle lancée par la ministre Marlène Schiappa (ayant rêvé un temps d'être gendarme avant de se lancer dans la politique "La Sarthe à gauche ") qui suspecte la main de puissances étrangères parmi les donateurs de la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger vaut son pesant de gants de boxe*. Incidemment, elle n'a pas fait de commentaire ni demandé la liste des donateurs de celle organisée par le Président du conseil régional PACA Renaud Muselier pour soutenir les "Forces de l'ordre" habituellement financées par l'Etat. Pourtant cette seconde liste pourrait s'avérer plus instructive...

* France Inter Le Grand Entretien, 8h20, 10 janvier 2019

6.1.19

VIOLENCE(S)

Il y a tout de même une forme d'indécence scandaleuse dans une société où le confort des uns est basé sur l'exploitation violente [archi violente même : le très esthétique téléphone portable par exemple concentre un effrayant niveau de violence faite aux hommes et à la terre] d'êtres humains pour qui n'existe au mieux que considération compassionnelle vite oubliée [migrants mourants par centaines en Méditerranée], une forme d'indécence scandaleuse donc, à brandir la destruction d'une porte cochère, fut-elle celle d'un ministère - habité par des suffisants étrangement sourds à la misère -, comme acte hyperviolent.

PAS S'Y FIER

Est-ce à cause du centenaire de la guerre 14-18 (dite "grande") ? Se répand un peu partout - et les journalistes ne sont pas les derniers - une confusion océane entre les termes "pacifiques" et "pacifistes". Après tout, il y a bien une confusion (délibérément entretenue cette fois) sur la réalité, la provenance et le sens du mot "violence".

1.1.19

BONNE ANNÉE 1984

Bonne année 1984 !
[avec la complicité de Google, Apple, Amazon, Face Book (liste non close), des dirigeants des nations et leurs argousins ]

2019

Une nouvelle série de 365 jours ? Des vœux bien sûr. Mais peut-être aussi essayer des trucs : des démesures, des aventures, des valses, des essences, des respirations qui deviennent un plaisir...

31.12.18

2018

2018 ? Une drôle d'année pas toujours marrante...

Photo : B. Zon

28.12.18

ERIC GROLEAU

Eric Groleau et Julien Padovani étaient venus en mai 2008 à Minnesota sur Seine au sein du trio de Dominique Pifarély augmenté quartet pour la circonstance avec la participation de Tim Berne. Sur cette photographie de Sergine Laloux, on les retrouve en pleine répétition au Zeitgeist studio à Saint Paul. Moments intenses, moments heureux ! Image surgissante dans l'ensemble, lors de l'annonce brutale hier : à l'âge de 44 ans, Eric Groleau, musicien à la lumière douce a choisi de s'éteindre.

Batteur inspiré d'un très beau mouvement qui semblait savoir tout du sens véritable du mot "accompagner", musicien talentueux à l'esprit commensal, intéressant, généreux et tellement amical ; pas assez écouté, pas assez rencontré, comme si dans l'incertain du monde, nous avions tout notre temps, peu aptes à saisir ce qui flotte dans un océan de profondeurs.

Photo © Sergine Laloux


17.12.18

MACRONITE AIGÜE

Gilles Le Gendre président du groupe LREM à l'Assemblée nationale a déclaré : "Une deuxième erreur a été faite, dont nous portons tous la responsabilité (...): le fait d'avoir probablement été trop intelligents, trop subtils, trop techniques, dans les mesures de pouvoir d'achat." (17/12/18 Public Sénat). Le vaccin contre la macronite aigüe chez les ahuris en marche n'a pas encore été trouvé. Encore un effort !

12.12.18

LANGUE SANS SENS = LANGUE SANS SWING

On aurait pu croire que la vacuité de la novlangue technocratique n'aurait pas de prise dans des domaines où l'imagination serait assez forte pour l'éviter. Elle s'immisce partout. On interchange les mots vidés de leur sens - mais qui "habillent" et "tuent" le temps de la représentation - et ça donne la même stagnation.

8.12.18

LA MACRONIE AUJOURD'HUI


En deux jours, le service de la communication de la Macronie a produit deux images caractéristiques : celle de l'arrestation par la police d'enfants mis à genoux les mains sur la nuque ou menottées et celle de la présence de véhicules blindés dans Paris. Sur la carte, il est donc bien écrit en grosses lettres immanquables pour ceux qui auraient des problèmes de lecture : "vous êtes ici".


Photo : B. Zon

7.12.18

MANTES-LA-JOLIE

Arrestation et humiliation de lycéens mineurs. C'est en France au XXIe siècle à Mantes-le-Jolie le 6 décembre 2018.

Photo extraite d'une vidéo tournée sur place

5.12.18

JAUNE ET ENCORE*


"Il faut chercher (...). Van Gogh a cherché un peu de jaune quand le soleil a disparu, "
Jean-Luc Godard (Prénom Carmen - 1983)
 
Deux immeubles s'effondrent à Marseille (5-11-18), 8 morts... le Palais de l'Elysée - toujours debout - ne s'y dépêche pas. Dégradations dans les quartiers huppés de la capitale (1-12-18), visite quasi immédiate de l'Empereur de retour d'Argentine pour soulager la souffrance de ses chers premiers de cordée. Leurs protectrices "forces de l'ordre" recevront une prime, pas les autres, pas les riens croisés dans les gares. Au bord de l'impossibilité de vivre, les fragments débordent, le mouvement de l'extérieur vers l'intérieur fait l'autre chemin. Le jaune ne s'obtient pas à partir du mélange d'autres couleurs, il éclate premièrement. Il y a un an, l'Empereur avait dit en Guyane (26-10-17) : "Je ne suis pas le Père Noël". Noël se fera autrement ; les sapins s'enflamment, énonçant un autre éclairage. L'impatience se met à briller et fend les perfections politiques durement mises en question - foin de décoration - saluant la rupture de l'exil avec les choses inertes. La délivrance poétique se mêle à nos vies et l'instable exhale le tout d'une réalité. Sur les ondes les éditorialistes perroquettent "Mais vous condamnez ! Vous condamnez ?". À quel moment perçoit-on les couleurs chaudes ? Il faut chercher. Van Gogh pensait qu'il fallait commencer par éprouver ce qu'on voulait exprimer, c'est ce qu'il a peint dans un grand désir d'action... en cherchant un peu de jaune.

* emprunt du titre de l'album éponyme de Claude Barthélémy (Cobalt - 1979)


Photo : B. Zon