Enfants d'Espagne

Enfants d'Espagne

8.4.17

EDDY ET DOMINIQUE GAUMONT
ALWAYS PRESENT

Lors de l'émission d'Alex Dutilh "Open Jazz", diffusée en direct du disquaire Le souffle continu le 6 avril à l'occasion de la réédition des albums du Cohelmec Ensemble, le saxophoniste Jean Cohen a mentionné deux des frères Gaumont : Eddy (le batteur) et Dominique (le guitariste). Sur Internet, où l'on ne trouve pas plus de choses qu'à la Samaritaine (bientôt reconvertie en hôtel touristique), les Gaumont sont très absents (quasi totalement pour le premier) ni leur extraordinaire créativité, ni leur fin tragique n'inspirent les fondus de la toile. Pourtant ces deux comètes guyanaises (la Guyane territoire oublié) ont marché sur les crêtes de ce que l'on aime le plus jusqu'à s'y perdre. On les a entendu avec Michel Portal, Miles Davis, Jacques Thollot, François Tusques, Barney Wilen, Beb Guérin, le Black Artist Group... Dans Watch Devil Go de Jacques Thollot, "Eddy G, Always Present" a la dédicace facile à comprendre.

Photo Archives Gaumont

2 commentaires:

Caroline de Bendern a dit…

oui, c'est tragique, que ces deux grands talants soient oubliés. Jacques me parlait souvent d'Eddie comme un musicien exceptionnel et son meilleur ami.

Jean Cohen a dit…

Eddy avait appris la batterie avec Kenny Clark et était une vedette à Saint Cloud,spécialement le lycée de Saint Cloud où j'ai effectué une partie de ma scolarité comme d'ailleurs Jacques Thollot et les frères Méchali. C'est au cours d'une boom du bac, je crois, ou quelque chose d'approchant que j'avais été invité par les frères Gaumont , que j'ai joué avec eux et ensuite avec les frères Méchali qui étaient venus faire le boeuf et ça devait être en 66 ou 67.