Enfants d'Espagne

Enfants d'Espagne

3.5.08

CHRIS THOMSON
"SIMPLE IS AS SIMPLE DOES"


video

Élégance instinctive et souplesse d'esprit permettent au musicien doté de ces qualités de constater la puissance de ce qui l'entoure pour en mieux jouer comme peut le faire la brise, avec un doux mystère. Ces deux attribus frappent d'emblée lorsque l'on entend Chris Thomson, saxophoniste permanent des scènes des Twin Cities (Minneapolis/St Paul) dont le devenir se joue justement avec souplesse et élégance. Lors de l'édition de Minnesota sur Seine 2005, il avait présenté un quartet avec deux basses (Hélène Labarrière, Chris Bates) complété par l'indispensable (le mot ici n'est pas emprunté) JT Bates. Pour l'édition 2006, on le retrouvait avec un quartet comprenant les frères Bates et le trompettiste Greg Paulus. À chaque fois, cette belle énergie qui étonne car elle ne réside pas dans la nature des chocs, mais dans une sorte de métamorphose légère, précise ; la puissance de l'infime et sa maturation permanente. À l'Artists Quarter, club essentiel situé à St Paul et organisé, géré généreusement par le batteur Kenny Horst, Chris Thomson se produisait le 9 avril dernier avec son trio. Trio dans lequel on retrouve naturellement la rythmique familiale, familère, scrupuleuse et superlativement swingante (voire Percy Heath, Albert "Tootie" Heath) des frères Bates (ce n'est pas rien d'exprimer sa fraternité avec tant de pulsation). Les compositions originales prennent le large avec une extrême douceur sans supplication, mais avec une intense simplicité. Et soudain, on est loin, la rive n'est même plus visible et on ne le savait pas. En forme de calypso, Simple Is As Simple Does , thème se jouant du temps, chante, comme un mot de passe, toutes les vertus de ces déplacements. On pourra entendre Chris Thomson avec Viv Corringham, Peter Cusack (en compagnie de Chris Bates et Pablo Cueco) le 17 mai prochain au Minnesota Museum of American Art de St Paul dans le cadre de Minnesota sur Seine . On dit souvent d'un musicien provoquant d'emblée forte impression qu'il est à suivre, Chris Thomson a devancé l'appel.

1 commentaire:

Bernie K a dit…

Ok c'est chic les nouvelles du monde, mais quand peut-on entendre ces gens en France. Ont-ils un disque ?