Enfants d'Espagne

Enfants d'Espagne

13.9.09

LA MUSIQUE NATURE DE DESDAMONA



On l'aura compris, la scène hip hop des Twin Cities a sa différence (voir récemment les exemples du festival Soundset ou la sortie de Rebellion Politiks de Junkyard Empire). Et cette différence est pleinement assumée grâce à la présence (et le mot n'est pas trop fort) de Desdamona, lien entre toutes les écoles, entre toutes les familles, entre tous les groupes (on l'a vue en impromptu avec Nathan Hanson et Brian Roessler au Black Dog il y a une semaine). Oui Desdamona, femme d'unité, possède cette force liante qui sait que sensibilité et connaissance s'enlacent sur les crêtes. Hier, elle se produisait au festival Concrete and Grass de St Paul avec un ensemble d'exception : Russ King aux claviers, Jeff Bailey à la basse, Barry Alexander à la batterie, un couple de choristes dont Stephanie Devine et son intense compagnon d'Ill Chemistry, Carnage. Pour Desdamona, le bonheur n'est pas affaire de preuve, elle s'adresse premièrement aux enfants, les adultes suivront, ils s'approcheront de plus en plus de la scène. Les invitations de Desdamona sont fermes et sensibles et ses commentaires prennent des airs d'éclairs. Tout est terre, coeur, action et corps, tout est réponse de grands voisinages lucides et déterminés. On change d'angle de vue : la poétesse et le monde peuvent s'entendre, on n'est plus dans le divorce. Mais s'entendre pour terminer l'ignominie et se reprendre. La femme magnifique nomme et dépasse. La danse est pugnace et son passage un grand vent soul. Au centre du set, Ill Chemistry, duo avec Carnage ; et nous voilà palpant, respirant les beautés minuscules qui, en groupe, font l'humanité certaine et qu'on ne sait d'habitude pas voir. Desdamona et Carnage sont à la porte d'un monde possible et animé. Ils en détiennent les clés graciles, elles vont jusqu'au plus loin du nous perpétuel.


Images : B. Zon

video

video


À lire sur le glob :

L'éléphant conte les chiens noirs
Black Dog Block Party... Yes Free


Aucun commentaire: