Enfants d'Espagne

Enfants d'Espagne

9.11.08

LE JOUR OU LES ECUREUILS PERDENT LA BOULE



À la page 23 de l'album des aventures de Spirou et Fantasio Les Marais du Temps (excellemmenptionnellement dessiné et scénarisé par Frank Le Gall), Fantasio, coincé au 19ème siècle avec Spirou et le Comte de Champignac, à cause d'une machine à remonter le temps mal conçue par Zorglub, déplore "que tout repose sur les frêles épaules d'un petit écureuil qui n'a même pas fait polytechnique". Seul, de leur petite bande, l'écureuil Spip est resté au 20ème siècle. Chez certaines tribus des indiens d'Amérique, rêver de l'écureuil est se préparer à un grand changement, mais chez les Germains (qui mirent la pâtée à la Gaule Romaine), l'écureuil fout la zone entre l'aigle et le serpent en les embrouillant mutuellement. Les chrétiens (c'est une manie chez eux) y virent au moyen-âge une incarnation du Diable. C'est l'un des animaux les plus répandus au monde, présent partout avec de subtiles variations (écureuil géant d'Inde, écureuil roux, écureuil fauve, écureuil gris, écureuil d'Abert, écureuil volant, écureuil pygmée ou encore écureuil répondant au nom scientifiquement stimulant de spermophile). Les enfants, bons petits diables, aiment les petits rougeurs à la queue panachée et les français (même christianisés) y voient le symbole de l'épargne sacrée. Mais récemment, cette créature-là, prise d'une folie digne de son cousin chez Tex Avery, a bazardé des tonnes de noisettes à la va-comme-je-te-pousse, ça s'est su le jour où l'une de ses agences connaissait un hold-up à l'ancienne. Il paraît que le grassouillet rongeur sifflait la Marseillaise, lorsque riant de son ancêtre de 1818, se retournant en terre, il se gavait d'actions empoisonnées. "Ce n'est pas parce qu'il y a un trou qu'il y a un écureuil dedans" chantait-il ! Spirou - roux comme son animal - avait sauvé Spip d'un savant fou en 1939 lors d'un voyage avec le milliardaire américain Bill Money, ça n'avait pas suffi. Mais l'écureuil moderne s'est pris pour l'ingénieur. Et l'ingénieur s'est pris pour le milliardaire et le milliardaire pour le maître du temps, le temps qui dérape, qui fuit dans les bas fonds du 19ème siècle, ceux de Napoléon III en 1865, avant la défaite de Sedan, avant la Commune de Paris.


Dessin : Spip par Franquin

2 commentaires:

Tic et Tac a dit…

Les noisettes ne sont plus guère de saison

Jean-Jacques Birgé a dit…

nuts !