Enfants d'Espagne

Enfants d'Espagne

20.2.07

LAWTON APPARAIT




April Lawton est morte l'an passé le 24 novembre dernier (Thanksgiving day). Elle était la guitariste de l'éphémère Ramatam. Lorsque paru le premier disque de Ramatam en 1972, toujours deboussolés par la mort de Jimi Hendrix, nous avions (un petit groupe de lycéens de Sablé sur Sarthe) interprété sa sortie comme un signe merveilleux, Mitch Mitchell en étant le batteur. Toute manifestation de vie créative d'un ancien compagnon d'Hendrix était comme un peu de pluie attendue par un sol aride. Le disque n'avait pas enthousiasmé les critiques de Best, Rock'n'Folk et Extra, ni suscité la révolution sous le préau mais pour nous il était précieux. C'était comme une sorte de truc à la Traffic un peu jazzy post hendrixien peut-être pas toujours très heureux (Mike Pinera d'Iron Butterfly était dans le groupe) mais qui avait de toutes les façons l'effet d'un trésor caché ou de la joie provoquée par le passage lointain d'un bateau pour les naufragés habitants d'une île déserte. Et puis surtout en dehors de Mitch Mitchell que nous adorions, il y avait cette jeune fille qui jouait de la guitare d'une façon exceptionnelle et qui rivalisait avec Robin Trower (autre guitariste post hendrixien convaincant). April Lawton eut une courte carrière (du moins pour la partie en vue) et après un second disque de Ramatam (sans Mitch Mitchell) où son talent s'affirmait de manière plus belle encore, elle s'éclipsa pour devenir maquettiste/dessinatrice en continuant de jouer dans l'ombre. Des crétins avait fait courir le bruit que April était un transexuel, ils ne supportaient pas de voir autant de talent dans les mains intelligentes d'une femme. Connards de machos! Ce bruit subsiste encore aujourd'hui, ce qui a attristé quelques proches amis de la prodigieuse guitariste qui ne prit pas le temps de devenir une légende. Nous avons aimé April Lawton avec l'envie de l'aimer davantage, ce dont nous avons été privé et pour cette raison les deux disques de Ramatam sont extrêmement précieux.

Jean

5 commentaires:

grrr a dit…

Merci. Je n'avais rien trouvé sur Ramatam dans le Dictionnaire du Rock de Michka Assayas. Pendant longtemps, les filles semblaient reléguées au rang de star, entendre chanteuses solistes pour le rock et le jazz, ou de petites mains, entendre choristes, comme si elles ne savaient justement rien faire avec leurs mains. À la fin de "L'Innocente" de Visconti, Teresa demande à Tullio : "Pourquoi faut-il que vous les hommes vous nous éleviez au ciel comme des étoiles ou que vous nous traîniez plus bas que terre ?".
Enfant, j'avais vu Rhoda Scott jouer de l'orgue à la télé, plus tard je surveillai Ruth Underwood aux percussions chez Zappa, lorsque "Escalator over the Hill" révéla finalement Carla Bley dont je tombai immédiatement amoureux...
En 1981, lorsque nous montons le grand orchestre du Drame, en plus des chanteuses occasionnelles, nous engageons 5 filles sur les 15 musiciens. Ce n'est pas la parité, mais c'est pas mal pour l'époque ! Il suffit d'une seule fille dans un orchestre pour que le niveau intellectuel remonte de plusieurs crans. Il faut cela pour que les gars se rendent compte que leurs blagues sont dignes de potaches de régiment. Devenu père d'une petite fille et vivant avec une femme qui faisait le même métier que moi, je ne pus jouir d'aucune prérogative de mâle dominant. Les choses bougent doucement.
S'il y a de plus en plus de filles dans les orchestres, elles se cantonnent en général encore aux cordes (violon, basse, harpe, piano), un peu aux percussions, mais trouvent difficilement leur place à la trompette, au sax, à la batterie ou comme guitar hero ! N'écrivez pas pour me donner la liste de toutes les exceptions, je les connais évidemment, encore que...
Merci cher nato de nous rappeler l'existence d'April Lawton !

Jean-Paul a dit…

Quand ressortirez vous Hamster Attack ?

Marius a dit…

Je n'ai pas trouvé le disque de Ramatam à la Fnac. Est-ce que ça existe en CD ? Est-ce que vous parlez de ça pour prévenir d'un projet prochain ? On vous connaît !

Anonyme a dit…

Les 2 Ramatam ont été édité en CD
Je les ai trouvé au Virgin
Voici les Réf chez Wounded Bird
1 : WOU 7236
2 : WOU 7261

Bonne chasse

Anonyme a dit…

Merci d'avoir rendu hommage à ce grand groupe de rock. En 1972, je suis passé à côté. Il n'avait sans doute pas attiré les foules ni les médias en France!
Je viens d'acheter le CD RAMATAM.
April LAWTON est une guitariste de talent, maintenant disparue. Elle aurait mérité d'être mieux connue. Un groupe à découvrir pour tous les collectionneurs et nostalgiques des années 1970. Merci encore et bonne écoute.
A.B.