Enfants d'Espagne

Enfants d'Espagne

25.8.07

24 AOUT 1944, ANARCHISTES ET ANTI-FASCISTES ESPAGNOLS ENTRENT DANS PARIS


"Des Espagnols sont disséminés dans toute la 2e DB, mais ils prédominent surtout dans le régiment d’infanterie du Tchad et dans la 9e compagnie de chars du 3e bataillon. Putz, un vétéran français des Brigades internationales commande le 3e bataillon et Raymond Dronne, la 9e compagnie. Pour les officiers français, apparemment, cette dernière affectation "n’était pas de la tarte" : avant la sélection de Dronne, plusieurs d’entre eux l’avaient refusée. "A vrai dire, écrit celui-ci, la compagnie inspirait de la méfiance à tout le monde et personne ne voulait en prendre le commandement." Si le capitaine Dronne est finalement choisi, c’est parce qu’il parle couramment l’espagnol, a passé beaucoup de temps en Espagne avant la guerre et, facteur peut-être plus important encore, est entré dans la Résistance dès le début. La plupart des Espagnols sont anarchistes, un certain nombre d’entre eux, socialistes et modérés."

Louis Stein - Par-delà l’Exil et la mort. Les républicains espagnols en France

Photo : En août 1944, les anarchistes espagnols, souhaitaient appeler leurs chars "Durruti" ou "Bakounine". Afin d'éviter les tiraillements avec les communistes, les officiers leur permirent seulement de leur donner le nom de batailles de la Guerre civile (ci-dessus le char Guadalajara. Nombre d'anti-franquistes se sont illustrés dans la résistance contre les nazis, ils seront bien oubliés lorsqu'ils réaliseront que leur espoir de voir les alliés défaire le troisième dictateur européen sera trahi. Franco mourra de sa "belle" mort le 20 novembre 1975.

1 commentaire:

Otto a dit…

A rappeler bien sur