Enfants d'Espagne

Enfants d'Espagne

15.3.09

LES TRAITS DE JEF LEE JOHNSON ET STÉPHANE LEVALLOIS



Le dessin est un bon moyen de se rencontrer soi-même et plus encore de rencontrer par conséquent les autres, dit-on. Samedi 14 mars à l'entracte du concert de Jef Lee Johnson au Duc des Lombards - plein comme un oeuf de poule cubaine -, en trio avec le bassiste Yohannes Tona et le batteur de Charlie Patierno, le dessinateur Stéphane Levallois est venu apporter les illustrations d'une histoire liée au prochain opus du guitariste de Philadelphie intitulé The Zimmerman Shadow, théâtre d'un rendez-vous avec le répertoire de Robert Zimmerman, enfant de Duluth (Minnesota) répondant aussi au pseudonyme de Bob Dylan. Le silence est le territoire le plus personnel de chaque être et le peu de mots de cette bande dessinée scénarisée par Jean Annestay indique la frontière subtile à franchir légèrement pour multiplier les rencontres des traces et de l'intouchable.

video

Fort de ces traits, Jef Lee Johnson trace la superbe enveloppe d'une longue version de "Knockin on heaven's door" (chanson que Dylan composa pour le film Pat Garrett et Billy the Kid réalisé par Sam Peckinpah) qui porte le second set vers une évasion revendiquée comme contradiction sublime de l'existence. Pendant cette deuxième partie, Stéphane Levallois dessine encore ce qu'il voit et entend, lui, auteur d'une exceptionnelle bande dessinée sur la mémoire intitulée La résistance du Sanglier, portrait d'un grand-père ayant participé à la résistance anti-nazie et confronté à sa survie après l'éxécution de ses compagnons. L'obscurité est affaire de mains tendues. En rappel, Jef Lee Johnson dédie un "Foxy Lady" (dont il n'annonce pas le titre tout en invitant le public à le chanter - ce que ce dernier fera joyeusement - en le devinant) à quelques "personnes magnifiques présentes dans la salle : Nathalie (Richard), Crystal (Raffaëlli), Tiphaine (Liautaud)...". D'Hendrix à Dylan, la boucle est débouclée avec un intense "All Along the Watchtower" surgissant des derniers accords de la belle renarde.

À la rentrée de cette année (c'est fou ce qu'on rentre en ces temps de grandes sorties), le disque-livre réunissant Jef Lee Johnson, Stéphane Levallois, Yohannes Tona, Charlie Patierno et Jean Annestay dans l'ombre du Z verra le jour.

Merci à Jean-Michel Proust et toute l'équipe du Duc des Lombards pour un accueil d'une grande gentillesse et d'une belle générosité.

























La résistance du Sanglier
par Stéphane Levallois (Futuropolis)














Photos et film : Z. Ulma (sauf trio de fin : B.Zon)

1 commentaire:

Nelly a dit…

C'est surprenant de lire quelque chose sur la Résistance du Sanglier ici, mais il est certain que c'est une des plus belles oeuvres de bande-dessinée. L'ouvrage précédent de Levallois Le dernier Modèle et son livre pour enfants Croc Croc à l'École des Petits Squelettes sont aussi indispensables. Quand la bande dessinée est à ce niveau, on exulte. De quoi être curieux de ce que vous annoncez.